Dispense de majoration

CGI, art. 158.

Les adhérents soumis à un régime réel d'imposition évitent une majoration de 25% de leur bénéfice professionnel.

Réduction d’impôt

CGI, art. 199 quater B. - BOI-IR-RICI-10.

Les adhérents dont les recettes sont inférieures au seuil des régimes micro et qui optent pour un régime réel d'imposition bénéficient d’un autre avantage fiscal : deux tiers des sommes payées pour les frais de comptabilité et d'adhésion à l'AMAPL peuvent être admis en réduction d'impôt, dans la limite de 915 € par an. Cela signifie que ces sommes viennent en déduction de l'impôt dû et non plus du revenu imposable, ce qui se révèle en général plus avantageux. Une partie de la cotisation et des frais de comptabilité (honoraires comptables, cahiers comptables...) seront donc “reversés” tant que le montant cumulé demeure inférieur à l'impôt dû.